[Les 90 éléments qui composent notre monde]

Depuis 2019 et l’anniversaire des 150 ans de sa création par Dmitri Mendeleïev, le Tableau Périodique est revisité par la société européenne de chimie (EuChemS, pour European Chemical Society), représentant plus de 160 000 chimistes de 51 sociétés chimiques nationales et d’autres organisations liées à la chimie en Europe. Les cases prennent des bords arrondis, et une surface corrélée à l’abondance de chaque élément. Elle y ajoute une information codée par la couleur : verte, jaune, orange et rouge selon la criticité de la (sur-)utilisation des éléments vis-à-vis de la disponibilité ou grise si l’élément est exploité dans des zones de conflits armés… En ajoutant la durabilité à la disponibilité, l’EuChemS manifeste une meilleure attention - ou moindre myopie - à l’approvisionnement responsable dans la chimie, une science qui est aussi un maillon important de plusieurs chaînes de transformation et d’approvisionnement qui caractérisent notre monde. L’évolution du tableau continue. En 2021,…

0 commentaire

[La photoémission filmée en 3D et en temps réel]

L'interprétation de l'effet photoélectrique par Albert Einstein en 1905 a révolutionné les sciences fondamentales et appliquées. Des chercheurs et des chercheuses ont obtenu le premier film 3D expérimental de ce processus ultrarapide en temps réel et au niveau atomique. La photoémission, interprétée en 1905 par Albert Einstein comme l'émission d'un électron par de la matière suite à l'absorption d'un quantum de lumière (le photon), a joué un rôle clé dans le développement de la mécanique quantique au début du XXème siècle. Elle est devenue aujourd'hui un outil d'analyse extrêmement puissant de la matière à l'aide de sources de rayonnement variées, depuis les lasers jusqu'aux synchrotrons, allant de l'UV aux rayons X. Le processus de photoémission se produit sur des échelles de temps si brèves - de l'ordre du milliardième de milliardième de seconde (1 attoseconde = 10-18 s) - qu'il a jusqu'à récemment été inconcevable d'en observer directement la dynamique,…

0 commentaire

[Le modèle standard de la physique des particules à l’épreuve de la masse du boson W]

Jusqu'ici en cohérence avec les prévisions du modèle standard, une nouvelle mesure de la masse du boson W, particule médiatrice de la force faible, vient ébranler une fois de plus le monde de la physique des particules. Derrière ce chiffre réévalué, un nouvel indice que quelque chose nous échappe encore totalement. Calculée avec deux fois plus de précision qu'auparavant dans le cadre d'une expérience internationale menée au Fermilab, aux États-Unis, la masse du boson W se révèle plus lourde que prévue par le modèle standard de la physique des particules (MSPP), le cadre théorique qui décrit la nature à son niveau le plus fondamental. Environ deux fois plus précise que la précédente, réalisée par le CERN en 2018, cette nouvelle mesure de la masse du boson W a été effectuée à l’issue d’une décennie d’analyse de données recueillies par le TeVatron, un ancien collisionneur protons-antiprotons du Fermilab, aux États-Unis. Aux commandes, la collaboration Collider Detector du…

0 commentaire

[La masse du neutrino est inférieure à 1 eV/c²]

Particules massives les plus abondantes de l'Univers, les neutrinos n'ont pas encore révélé tous leurs secrets... Ce sont des particules élémentaires de charge électrique nulle, dont il existe trois « saveurs » : électronique, muonique et tauique. Vestiges du Big Bang, ils sont aussi produits dans lors de désintégrations radioactives bêta, comme celle du tritium, un isotope de l'hydrogène. L'expérience KATRIN (Karlsruhe Tritium Neutrino Experiment), installée en Allemagne, cherche à mesurer directement la masse du neutrino, par l’étude du spectre de désintégration bêta du tritium. Elle vient de franchir un seuil symbolique en révélant une nouvelle limite supérieure de 0,8 eV/c2 pour la masse des neutrinos. Ce résultat revêt un intérêt fondamental tant pour la physique des particules que pour la cosmologie. En effet, l'origine de la masse des neutrinos reste encore inexpliquée par la théorie et pourrait être un élément clé pour dévoiler une nouvelle physique au-delà du modèle standard de la…

0 commentaire

[Transformer le CO2 de l’air en roche pour diminuer les émissions]

Pour limiter l’empreinte carbone due à l’activité humaine, la séquestration du dioxyde de carbone (CO2) par minéralisation est actuellement mise en œuvre par la plus grande usine de captage de CO2 au monde, dans le massif volcanique de Hengill, près de la capitale islandaise Reykjavik. Concrètement, il s’agit de piéger le CO2, principal responsable du réchauffement climatique, puis de l’injecter dans le basalte, très poreux, dans lequel il se pétrifie. Ce processus existe dans la nature, où il peut prendre jusqu’à plusieurs milliers d’années pour se finaliser. Lors d’injections pilotes, les scientifiques ont réussi à mener le processus à terme en seulement deux ans. Une fois le CO2 pétrifié, son confinement est quasiment garanti pour une très longue durée. Pour Sigurdur Gislason, géochimiste à l’université d’Islande, « Il s’agit de la forme la plus stable et sécurisée de stockage du CO2 ». La start-up suisse Climeworks, qui vient d'inaugurer la plus grande…

0 commentaire

[EAMEA : Ecole des Applications Militaires de l’Energie Atomique]

L’École des applications militaires de l’énergie atomique a pour mission de contribuer à l’enseignement militaire supérieur interarmées en assurant la formation des officiers de la Marine nationale, de l’Armée de l’air et de l’espace, de l’Armée de terre et de la Gendarmerie nationale en matière de techniques et de sécurité nucléaires. Elle assure également la formation des sous-officiers et des officiers mariniers. Enfin, elle participe à la formation des ingénieurs de la direction générale de l’Armement (DGA) et des entreprises de défense. L’EAMEA comprend trois départements en son sein : un département attaché à la propulsion nucléaire, un autre relatif aux armes nucléaires et un dernier plus transverse qui recouvre la maîtrise des risques nucléaires.  Les formations dispensées par l'EAMEA sont destinées à des niveaux très différents : personnels de conduite et d’exploitation, de l’opérateur à l’officier : cours opérateurs et chefs de quart pour sous-marins nucléaires, porte-avions Charles de…

0 commentaire

[La mémoire au Centre de stockage de la Manche de l’Andra]

L’Agence Nationale pour la gestion des Déchets Radioactifs (ANDRA) est un établissement public à caractère industriel et commercial placé sous la tutelle des ministères en charge de l’Energie, de l’Environnement et de la Recherche. Elle emploie près de 700 salariés, répartis sur cinq sites : Le siège social à Châtenay-Malabry (92)Les deux centres industriels de l’ANDRA dans l’Aube (10) : Le centre de stockage de l’Aube (CSA) et le Centre industriel de regroupement, d’entreposage et de stockage (Cires)Le centre de Stockage de la Manche (CSM) à Digulleville, Commune de La Hague (50)Le centre de Meuse / Haute-Marne (CMHM) comprenant le Laboratoire de recherche souterrain et l’écothèque à Bure (55) et l’Espace technologique à Saudron (52) Le CSM, premier centre industriel français de stockage Implanté sur Digulleville, commune de La Hague, le Centre de stockage de la Manche est le premier centre industriel français de stockage en surface de déchets faiblement et moyennement…

0 commentaire

[31e cérémonie des IGNobel]

La 31e cérémonie des IGNobel se tenait le 9 septembre 2021, gratifiant des chercheurs à l’origine d’études scientifiques improbables… qui poussent quand même à se dire qu’il fallait y penser. Parmi les 10 lauréats, la prix de médecine décerné Olcay Cem Bulut et ses collègues aura particulièrement amusé. Il sont récompensés pour avoir démontré que le sexe permet de soulager efficacement les congestions nasales... L'étude, dans sa démarche scientifique, les méthodes mises en œuvre et la présence d'un comité d'éthique, est tout ce qu'il y a de plus sérieuse et les résultats concluants (source en bas de page). Nous avons toutefois choisi de nous arrêter plus longuement sur le prix IGNobel de physique, attribué à Alessandro Corbetta et ses compères pour avoir identifié les facteurs qui permettent aux piétons de ne pas se heurter entre eux. Ces travaux se basent sur l'observation de plusieurs millions de trajectoires réelles obtenues sur…

0 commentaire

[L’Antarctique, laboratoire de glace]

En Antarctique, continent de glace, la nature et la science ont priorité. Depuis plus de 60 ans, avec le Traité sur l’Antarctique, il est en effet réservé aux seules activités pacifiques. Et depuis 30 ans, le protocole de Madrid interdit l’exploitation des ressources minérales de ces terres gelées à des fins autres que scientifiques. Au cœur de nombreuses recherches, ce continent est d’une importance capitale pour la science que ce soit pour étudier les espèces qui y vivent, l’impact du changement climatique sur les glaces ou encore pour mieux comprendre notre planète depuis ce laboratoire naturel. A travers une vidéo publiée récemment, le CNRS présente un aperçu des recherches menées sur le continent blanc:> https://lejournal.cnrs.fr/videos/lantarctique-laboratoire-de-glace

0 commentaire

[Décès de Steven Weinberg, unificateur de forces]

Steven Weinberg, l'un des plus grands physiciens théoriciens de tous les temps, est décédé le 23 juillet à l'âge de 88 ans. Il avait révolutionné la physique des particules, la théorie quantique des champs et la cosmologie grâce à des percées conceptuelles qui, aujourd'hui encore, constituent le fondement de notre compréhension de la réalité physique. Weinberg est bien connu pour sa théorie unifiée des forces faibles et électromagnétiques, qui lui a valu en 1979 un prix Nobel, partagé avec Sheldon Glashow et Abdus Salam, et qui a permis de prédire les bosons vecteurs Z et W, découverts ultérieurement au CERN en 1983. S'il a pu construire cette théorie, c'est parce qu'il a compris que certaines nouvelles idées théoriques, dont on pensait initialement qu'elles pouvaient servir à la description des interactions fortes présentes dans le noyau, pouvaient en fait expliquer la nature de la force faible. « J'ai soudain compris qu'il s'agissait…

0 commentaire

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger