[Le trou noir du centre de notre galaxie en image]

Le trou noir du centre de notre Voie Lactée, Sagittarius A*, tient son nom de la constellation du Sagittaire dont il est la plus brillante source en ondes radio. Depuis ce jeudi 12 mai, il a un visage, que le consortium scientifique Event Horizon Telescope (EHT) a dévoilé. Un trou noir peut par exemple se former à la mort d'une étoile d'une masse telle que même les noyaux atomiques s'effondrent sous la gravité. Toute la masse est alors concentrée en un point (d'un point de vue mathématique). L'origine de ceux qui constituent les centres de galaxies n'est pas bien connue mais la preuve de leur existence est apportée par l'observation des orbites de rotation des étoiles autour, qui permettent par ailleurs d'en calculer des propriétés. Sagittarius A* pèse ainsi 4,5 millions de fois la masse du Soleil ! L'observation en millimétrique de celui-ci permet de le révéler, bien qu'un trou noir,…

0 commentaire

[Les mystérieuses faiblesses des courants de l’Atlantique]

Le Circulation méridienne de retournement Atlantique - ou AMOC en anglais - est un courant océanique majeur. Il constitue une "boucle" à laquelle on doit les eaux chaudes du Gulf Stream qui montent vers le nord, à la surface de l'océan, et les eaux plus froides et plus salées de l'Arctique qui descendent vers le sud, sous la surface. Une perturbation de ce phénomène a depuis longtemps été pointée comme un des risques du réchauffement climatique: si le courant océanique venait à trop ralentir, voire à s'interrompre, cela bouleverserait la météorologie des deux côtés de l'Atlantique Nord, une partie devenant plus froide et l'autre, plus chaude - en plus de modifier les précipitations, d'accélérer la hausse du niveau des eaux et de réduire la capacité de l'océan à absorber le CO2. Il se trouve que ce courant est à son point le plus faible des 1000 dernières années et qu'en…

0 commentaire

[La photoémission filmée en 3D et en temps réel]

L'interprétation de l'effet photoélectrique par Albert Einstein en 1905 a révolutionné les sciences fondamentales et appliquées. Des chercheurs et des chercheuses ont obtenu le premier film 3D expérimental de ce processus ultrarapide en temps réel et au niveau atomique. La photoémission, interprétée en 1905 par Albert Einstein comme l'émission d'un électron par de la matière suite à l'absorption d'un quantum de lumière (le photon), a joué un rôle clé dans le développement de la mécanique quantique au début du XXème siècle. Elle est devenue aujourd'hui un outil d'analyse extrêmement puissant de la matière à l'aide de sources de rayonnement variées, depuis les lasers jusqu'aux synchrotrons, allant de l'UV aux rayons X. Le processus de photoémission se produit sur des échelles de temps si brèves - de l'ordre du milliardième de milliardième de seconde (1 attoseconde = 10-18 s) - qu'il a jusqu'à récemment été inconcevable d'en observer directement la dynamique,…

0 commentaire

[Aya Nakamura doit réviser son Boole !]

La logique mathématique est une discipline introduite à la fin du XIXe siècle, qui s'est donné comme objet l'étude des mathématiques en tant que langage. Et si on en appliquait les préceptes aux paroles d’Aya Nakamura ? Dans un de ses derniers titres, on peut entendre Aya Nakamura chanter : J'ai vu comment tu m´as regardéeMon charme a fait son effetOn verra, verra qui fera le premier pasEn tout cas ce s´ra pas moi (moi, moi). Notre logique peut être quelque peu désorientée face à ces mots. Pour cause, si la jeune femme ne fait pas le premier pas, la réponse à ce problème rencontré par une des chanteuses préférées des Français peut sembler évidente. Quelques règles de logique peuvent nous y aider, énoncées par le mathématicien George Boole (1815-1864). L'algèbre de Boole utilise des techniques pour traiter des expressions à deux valeurs et en calculer les propositions. Si, à sa…

0 commentaire

[Les micronovae, nouvelles explosions stellaires connues]

Une équipe d'astronomes, dirigée par Simone Scaringi, astronome à l'Université de Durham au Royaume-Uni, a observé un nouveau type d'explosion stellaire - une micronova. Ces explosions se produisent à la surface de certaines étoiles et remettent en question notre compréhension de la manière dont se produisent les explosions thermonucléaires dans les étoiles. Les micronovae sont des événements extrêmement puissants, mais petits à l'échelle astronomique ; elles sont beaucoup moins énergétiques que les explosions stellaires connues sous le nom de novae, que les astronomes connaissent depuis des siècles. Les deux types d'explosions se produisent sur des naines blanches, des étoiles mortes dont la masse est à peu près celle de notre Soleil, mais qui sont aussi petites que la Terre. Une naine blanche dans un système à deux étoiles peut voler de la matière, principalement de l'hydrogène, à son étoile compagnon si elles sont suffisamment proches. Lorsque ce gaz tombe sur…

0 commentaire

[Les rythmes quotidiens des villes à travers le monde]

Le Mobiliscope est un outil de géovisualisation librement accessible en ligne qui permet d’explorer les rythmes quotidiens des territoires et leur mixité sociale : Qui fréquente tel quartier ? Quels modes de transports sont utilisés pour s’y rendre ? Quelles sont les zones les plus attractives ? Quelle est l’ampleur de la ségrégation spatiale entre les riches et les pauvres ? Conçu et développé depuis 2017 par une équipe de géographes et géomaticiennes de l’UMR Géographie-cités (CNRS), cet outil intègre notamment la ville de Cherbourg-en-Cotentin et couvre une large partie de la région Normandie. Le Mobiliscope est construit à partir des données de mobilité issues de grandes enquêtes auprès de la population. En France, ce sont les enquêtes mobilité certifiées Cerema (EMC²) qui renseignent les déplacements réalisés quotidiennement au sein d’un territoire (périmètre plus ou moins vaste généralement centré autour de la ville qui commande l’enquête) par un échantillon représentatif de la population.…

0 commentaire

[Blaise Pascal et les prémices de l’intelligence artificielle]

"Le savoir seul est stérile et ne permet pas le progrès. L’instrument du savoir c’est l’intelligence ou la raison, celui de l’imagination c’est l’instinct ou le cœur" selon Pascal, et à cet aune de l’imagination, le grand penseur fait figure de visionnaire comme le prouve l’ensemble de ses contributions aussi bien en sciences qu’en philosophie. En particulier, Pascal peut être crédité de deux innovations obligatoires qui permettent d’envisager aujourd’hui l’intelligence artificielle (IA) : il met au point le premier calculateur mécanique de l’histoire et il développe les premiers rudiments du calcul des probabilités. Pascal physicien et ingénieur En 1631, Le jeune Blaise a 19 ans et la famille s’installe à Rouen où son père est nommé par le cardinal de Richelieu commissaire délégué pour le recouvrement de l’impôt et la levée des tailles, taxes très impopulaires de l’Ancien Régime. Afin de faciliter le fastidieux travail paternel, Blaise invente la première machine à…

0 commentaire

[L’intelligence extraordinaire des corbeaux]

On savait que les corbeaux étaient des oiseaux très intelligents. Voilà qu’on découvre qu’ils ont des réseaux de neurones très spéciaux. Chez au moins trois espèces de corbeaux, des chercheurs ont récemment identifié un nombre « inhabituellement élevé » de cellules dans le cerveau impliquées dans le « traitement de l’information ». Plus précisément, parmi les volatiles de six espèces (dont l’autruche et le pigeon) examinés par ces chercheurs, les corbeaux sont ceux qui possèdent le plus grand nombre d'interneurones, les neurones qui « transmettent » les signaux entre les différents « réseaux ». Ils sont pour cette raison au cœur de la prise de décision, de la planification des tâches ou de l’évaluation des risques d’une tâche. Les corbeaux ont 290 millions de ces interneurones, contre 124 millions pour l’autruche et 40 millions pour le pigeon et le poulet. La différence avec les autruches surprend d’autant plus que leur cerveau fait le double du poids de celui…

0 commentaire

[Le modèle standard de la physique des particules à l’épreuve de la masse du boson W]

Jusqu'ici en cohérence avec les prévisions du modèle standard, une nouvelle mesure de la masse du boson W, particule médiatrice de la force faible, vient ébranler une fois de plus le monde de la physique des particules. Derrière ce chiffre réévalué, un nouvel indice que quelque chose nous échappe encore totalement. Calculée avec deux fois plus de précision qu'auparavant dans le cadre d'une expérience internationale menée au Fermilab, aux États-Unis, la masse du boson W se révèle plus lourde que prévue par le modèle standard de la physique des particules (MSPP), le cadre théorique qui décrit la nature à son niveau le plus fondamental. Environ deux fois plus précise que la précédente, réalisée par le CERN en 2018, cette nouvelle mesure de la masse du boson W a été effectuée à l’issue d’une décennie d’analyse de données recueillies par le TeVatron, un ancien collisionneur protons-antiprotons du Fermilab, aux États-Unis. Aux commandes, la collaboration Collider Detector du…

0 commentaire

[Une pilule contraceptive pour hommes, sans hormone]

A ce jour, 71.9 % des femmes sont en âge de concevoir des enfants en France, dont 8 % n’utilisent aucun moyen pour éviter une grossesse. Ainsi, 220 000 Interruptions Volontaires de Grossesse (IVG) ont été réalisées en 2020 et une grossesse non désirée sur cinq est survenue malgré une contraception féminine, hormonale et orale. Si le protocole est parfois mal suivi, ce taux provient aussi du fait que l'efficacité du médicament n’est pas de 100 %. Face à cela, la contraception apparaît comme une responsabilité partagée à laquelle les hommes prennent aussi part. L’usage des préservatifs, le retrait (peu fiable), la vasectomie ou la pilule hormonale masculine sont les moyens plus ou moins connus actuellement utilisés, mais des scientifiques ont également annoncé le 23 mars 2022 avoir mis au point une pilule masculine sans hormone et pour laquelle aucun effet secondaire n’a été observé en laboratoire. L’efficacité du composé…

0 commentaire

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger