[Catastrophe grands brûlés : une prise en charge multidisciplinaire]

A l’aube des commémorations du 80e anniversaire du débarquement et de l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, Cherbourg a accueilli ce mercredi 22 mai 2024 un exercice inédit de traitement d’une catastrophe causant de très nombreux grands brûlés. Cet exercice sans précédent reposait sur le scénario d’un incendie de car-ferry impossible à maîtriser au large des côtes, provoquant de nombreuses victimes. Or en France, le soin des grands brûlés, qui requiert des moyens d’intervention très lourds, est limité à 25 lits. Pourtant, chaque année près de 400 000 personnes se brûlent en France, le plus souvent accidentellement. Pour près de 9 000 d’entre elles, la brûlure est grave. Une hospitalisation s’impose alors, relevant de soins complexes qui durent parfois plusieurs années. A noter que près de la moitié des brûlés ont moins de 16 ans et la tranche d’âge ente 0 et 6 ans est la plus menacée. La…

0 commentaire

[Comment les moustiques ont-ils fait pour envahir toute la planète ?]

Les moustiques sont de retour sous nos latitudes ! D’origines bien antérieures à l’homme moderne, les moustiques sont des animaux très anciens. Les fossiles et les études moléculaires s'accordent pour dater leur apparition sur terre à plus de 220 millions d'années. À l'époque, les parties émergées du globe forment un continent unique, la Pangée. La dérive des continents n'a pas encore commencé que les ancêtres des moustiques que l'on connaît aujourd'hui se multipliaient déjà et explorent tous les recoins de leur environnement susceptibles de fournir l'écrin humide dont leurs larves ont besoin pour se développer. En effet, tous les moustiques se développent d'abord dans l'eau, leurs stades larvaires étant strictement aquatiques, bien qu'incapables de respirer sous l'eau. Au cours de leur longue histoire évolutive, les moustiques ont développé différentes stratégies pour exploiter la plupart des milieux aquatiques que la nature offre (mares, rivières, flaques, etc.). Certains affectionnent particulièrement les trous d'arbres…

0 commentaire

[La vaccination, un enjeu majeur pour protéger la santé des populations]

La semaine européenne de la vaccination se déroulait cette semaine, du 22 au 28 avril 2024. La vaccination est un moyen de prévention précieux qui contribue, partout dans le monde, à protéger des personnes de tous les âges contre des maladies infectieuses potentiellement graves, voire mortelles. Selon l’OMS, 2 à 3 millions de vies sont sauvées chaque année grâce à cet acte simple de prévention. Le Baromètre Santé, qui établit cet indicateur, montre une stabilisation de l’adhésion à la vaccination à un niveau élevé : 84 % des personnes interrogées en France hexagonale déclarent être favorables à la vaccination en général, avec une tendance à la hausse de la proportion de personnes très favorables à la vaccination par rapport à 2022. L’adhésion vaccinale reste en revanche moins élevée chez les personnes disposant des diplômes ou des revenus les plus faibles, et a tendance à diminuer chez les personnes âgées, en…

0 commentaire

[Quand les toiles d’araignées capturent de l’ADN environnemental]

Telle une empreinte que l’on laisse derrière soi, dans le sol, l’eau ou l’air, l’ADN environnemental permet de suivre l’état de la biodiversité. Une nouvelle étude dévoile une méthode innovante pour capter ces traces : les piéger dans des toiles d’araignées. Dans un contexte de sixième extinction de masse, estimer quelles espèces se côtoient est essentiel : les espèces disparaissent à une vitesse vertigineuse et nous manquons de moyens pour le quantifier. Mener cet inventaire est crucial, mais laborieux s’il s’agit de référencer chaque espèce “à la main” – cela demande plusieurs jours pour un seul espace et n’est jamais totalement exhaustif ! Aussi, une méthode prometteuse se développe depuis quelques années pour scanner rapidement l’état de la biodiversité à un instant donné, c’est l’ADN environnemental. L’ADN environnemental provient de quelques-unes de nos cellules que nous laissons après avoir posé la main sur un objet, de notre respiration ou notre transpiration,…

0 commentaire

[Agriculture : terres d’innovation et de recherche]

Alors que s’ouvre le Salon de l’Agriculture ce weekend, le secteur n’échappe pas à la nécessité de recourir à l’innovation, à la recherche appliquée et au développement plusieurs innovations prometteuses émergent pour répondre aux défis de durabilité, de productivité et de résilience. Si l’innovation tend à rendre l’agriculture plus durable et plus florissante, la recherche et développement se concentre sur quelques domaines particuliers, parmi lesquels nous pouvons par exemple citer l’agriculture 4.0 ou l’agriculture verticale et hydroponique. La révolution numérique concerne aussi le domaine de l’agriculture où l’acquisition d’une masse importante de données et leur traitement automatisé sont devenus courants, conduisant à l’utilisation de machines interconnectées au sein de fermes intelligentes. Cette innovation permet d’optimiser le travail de l’agriculteur, notamment grâce à des outils d’aide à la décision intégrant de l’intelligence artificielle. Dans ces outils technologiques, on peut retrouver des capteurs, drones, ou encore des applications numériques, sans oublier l’utilisation…

0 commentaire

[Françoise Barré-Sinoussi: la virologue qui a fait reculer le SIDA]

Née le 30 juillet 1947, Françoise Barré-Sinoussi est une virologue française, co-lauréate du prix Nobel de médecine en 2008, pour la découverte du VIH. Le travail de Françoise Barré-Sinoussi a été essentiel dans l'identification et la caractérisation du virus de l'immunodéficience humaine (VIH), le virus responsable du syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA), dans les années 1980. Elle a contribué de manière significative à la compréhension de la biologie du virus, ouvrant ainsi la voie à des avancées cruciales dans la recherche et le développement de traitements contre le VIH. L'importance de sa contribution réside non seulement dans la découverte du VIH, mais aussi dans le fait qu'elle a jeté les bases de la recherche qui a permis de mieux comprendre le virus et d'élaborer des stratégies pour lutter contre le SIDA. Ainsi, le travail de Françoise Barré-Sinoussi a eu un impact significatif sur la santé publique mondiale. En plus de son…

0 commentaire

[Rosalind Franklin, une chimiste poussée dans l’ombre]

Chimiste britannique, Rosalind Franklin est une scientifique de renom, notamment célèbre pour avoir découvert la structure à double hélices de l'ADN. Elle développe dès son plus jeune âge une passion pour les matières scientifiques comme la physique, la chimie ou encore les mathématiques. Malgré les stéréotypes de l’époque, elle obtient son doctorat à Cambridge (Royaume-Uni) en 1945. Sa carrière débute pendant la seconde guerre mondiale lorsqu’elle effectue un travail de recherche sur du charbon auprès l’association Brtish Coal utilisation Research Association (BCURA) à partir de 1945. Ses travaux sur le charbon ont permis leur classification et la détermination de leur intérêt industriel. Malgré l’importance des résultats de cette étude, elle n’en tirera aucune récompense. Rosalind Franklin mène par ailleurs des études dans divers champs de disciplines scientifiques qui l’ont par exemple amenée à découvrir la mosaïque du tabac, un virus pathogène, ou à déterminer la forme de l’ADN. En 1952,…

0 commentaire

[Première greffe complète de l’œil]

Des chirurgiens américains ont réalisé la première greffe d'un œil complet sur un patient – qui n'a toutefois pas recouvré la vue – en tout cas pour le moment. La patient, Aaron James, avait été victime d’une électrisation à plus de 7 000 volts lors de son travail sur une ligne à haute tension en juin 2021, conduisant à la perte de son œil gauche, de son nez, de sa bouche, d'une partie de son menton, de ses dents, et de son bras gauche. Supervisé par le Dr. Eduardo Rodriguez, responsable du programme de transplantation faciale au NYU, la chirurgie plastique de ce patient a mobilisé jusqu’à 140 professionnels de la santé. Après avoir été officiellement inscrit sur la liste des receveurs potentiels en février 2023, les efforts pour trouver un donneur pour Aaron James ont été menés par LiveOnNY, l'organisation de collecte d'organes de la région métropolitaine de New…

0 commentaire

[De ruban rose à la moustache]

Octobre Rose est un mois de sensibilisation au dépistage du cancer du sein. Tous les ans au mois d'octobre, ce sont des milliers de personnes qui se mobilisent pour la lutte contre le cancer du sein. Le cancer est une maladie provoquée par la transformation de cellules qui deviennent anormales et prolifèrent de façon excessive. Ces cellules déréglées finissent parfois par former une masse qu'on appelle tumeur maligne. Le cancer du sein est un cancer de la glande mammaire. Il naît dans les unités cellulaires dont la fonction est de sécréter le lait, les unités ducto-lobulaires du sein, essentiellement chez la femme. Premier cancer dans le monde, il est aussi le plus fréquent en France, où il touche 50000 femmes, soit environ une femme sur huit au cours de sa vie. Octobre rose, c’est l’occasion pour des milliers de personnes de se mobiliser pour la lutte contre le cancer du…

0 commentaire

[Le Groupe d’Étude des Cétacés du Cotentin et des mammifères marins en mer de la Manche]

Fondé en 1997, le GECC est une association loi 1901 dédié à l’étude et la préservation des mammifères marins de la Manche. Ses missions principales reposent, de manière indissociable, sur la collecte et l’analyse scientifique de données en mer et depuis la côte, l’éducation et la sensibilisation du public à la préservation des espèces et de leur milieu, l’administration de l’application OBSenMER et l’animation d’un réseau d’observateurs. Le GECC est spécialisé dans l'étude de la population sédentaire de grands dauphins (Tursiops truncatus) de la Mer de la Manche. Le grand dauphin est un mammifère marin de la famille des delphinidés. Il s’agit d’un cétacé à dents avec un seul évent. Il a été décrit pour la première fois par Montagu en 1821. Installée dans notre région depuis plus de 20 ans et composée d’environ 500 individus, la population de grands dauphins de la mer de la Manche représente l'une des…

0 commentaire

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger