[Aya Nakamura doit réviser son Boole !]

La logique mathématique est une discipline introduite à la fin du XIXe siècle, qui s'est donné comme objet l'étude des mathématiques en tant que langage. Et si on en appliquait les préceptes aux paroles d’Aya Nakamura ? Dans un de ses derniers titres, on peut entendre Aya Nakamura chanter : J'ai vu comment tu m´as regardéeMon charme a fait son effetOn verra, verra qui fera le premier pasEn tout cas ce s´ra pas moi (moi, moi). Notre logique peut être quelque peu désorientée face à ces mots. Pour cause, si la jeune femme ne fait pas le premier pas, la réponse à ce problème rencontré par une des chanteuses préférées des Français peut sembler évidente. Quelques règles de logique peuvent nous y aider, énoncées par le mathématicien George Boole (1815-1864). L'algèbre de Boole utilise des techniques pour traiter des expressions à deux valeurs et en calculer les propositions. Si, à sa…

0 commentaire

[Blaise Pascal et les prémices de l’intelligence artificielle]

"Le savoir seul est stérile et ne permet pas le progrès. L’instrument du savoir c’est l’intelligence ou la raison, celui de l’imagination c’est l’instinct ou le cœur" selon Pascal, et à cet aune de l’imagination, le grand penseur fait figure de visionnaire comme le prouve l’ensemble de ses contributions aussi bien en sciences qu’en philosophie. En particulier, Pascal peut être crédité de deux innovations obligatoires qui permettent d’envisager aujourd’hui l’intelligence artificielle (IA) : il met au point le premier calculateur mécanique de l’histoire et il développe les premiers rudiments du calcul des probabilités. Pascal physicien et ingénieur En 1631, Le jeune Blaise a 19 ans et la famille s’installe à Rouen où son père est nommé par le cardinal de Richelieu commissaire délégué pour le recouvrement de l’impôt et la levée des tailles, taxes très impopulaires de l’Ancien Régime. Afin de faciliter le fastidieux travail paternel, Blaise invente la première machine à…

0 commentaire

[Bon anniversaire le web !]

Eh oui, aujourd'hui 20 décembre 2021, le premier site Web à la norme HTML a été lancé il y a 31 ans. Il est l’œuvre de Tim Berners-Lee et Robert Cailliau, qui travaillaient pour le CERN (Conseil européen pour la recherche nucléaire). Ainsi, le web n’est pas une invention américaine mais européenne. Hébergé sur l’ordinateur NeXT du CERN (qui devient alors le premier serveur Web de l’histoire), le site était accessible depuis l’adresse http://nxoc01.cern.ch/hypertext/WWW/TheProject.htmlIl visait à informer les chercheurs concernés des dernières avancées du projet World Wide Web (W3). Le site décrivait ainsi les principales caractéristiques du Web et expliquait comment accéder aux documents d’autres personnes et comment configurer son propre serveur. Mais depuis le début des années 1990, le HTML a évolué, et aujourd’hui la page ne serait pas codée exactement de la même façon. Elle est d'ailleurs tenue actualisée et accessible sur le site du CERN via l’url : http://info.cern.ch/hypertext/WWW/TheProject.html…

0 commentaire

[L’algorithme d’amplification de Twitter penche à droite]

Vous ne vous en étiez peut-être pas rendu compte, mais il existe deux manières d’afficher les tweets dans votre fil Twitter. Vous pouvez choisir entre un fil chronologique ou un fil pondéré par algorithme, qui choisit les « Tweets populaires ». Le fil chronologique empile les tweets des comptes que vous suivez, les uns au-dessus des autres, en affichant le dernier publié en haut, à l’infini. Le fil pondéré par algorithme suppose quant à lui le recours à une intelligence artificielle, mais alors peut se poser la question de biais. Pour l'évaluer, Twitter a analysé des millions de Tweets du 1 avril au 15 août 2020, issus de comptes gérés par des élus dans sept pays et utilisé ces données pour tester si oui ou non ils sont plus amplifiés sur la chronologie d'accueil classée par algorithme que le flux chronologique inversé et s'il y avait des écarts au sein d'un groupe.…

0 commentaire

[Annonce conférence: Le mythe Enigma]

Lors de la Seconde guerre mondiale, Enigma bouleversa le monde de la cryptographie en assurant la confidentialité des communications allemandes. Cette machine permettait aux Nazis de crypter les messages militaires, en se basant sur un dispositif électro-mécanique de chiffrement. Le chiffrement, une nécessité militaire Depuis des millénaires, les rois, les empereurs et les généraux ont dû se doter de moyens de communication efficaces pour commander leurs armées. Ils étaient conscients des risques encourus si leurs messages tombaient dans les mains d’un ennemi. Cela les a incités à créer des codes afin que seul le destinataire des messages puisse les lire. Ainsi, dans un souci de confidentialité, les nations ont créé des services secrets chargés d’assurer la sécurité des communications par la mise en place des meilleurs codes possibles. Ainsi, c’est Jules César qui a inventé la substitution mono-alphabétique, lequel consiste simplement en un décalage de l’alphabet. Au XVIe siècle, Blaise…

0 commentaire

[Une équipe cherbourgeoise à la pointe des recherches sur les hydroliennes]

Qu’est-ce qu’une hydrolienne ? Une hydrolienne permet de produire de l’électricité renouvelable à partir des courants marins ou fluviaux. Elle fonctionne selon le même principe qu’une éolienne mais le fait de l’immerger présente plusieurs avantages : la marée étant prévisible, il est possible de connaître à l’avance la production, ce qui facilite l’insertion de l’électricité sur le réseau ;l’impact visuel est nul étant donné que l’hydrolienne est immergée ;la densité de l’eau étant environ 800 fois plus élevée que celle de l’air, il est possible de produire beaucoup d’électricité (1 à 2 Mégawatts) avec un dispositif assez compact (10 à 20 m de diamètre). Le Raz Blanchard est un site exceptionnel car les courants atteignent 5 m/s lors des marées de vives eaux. C’est l’un des plus importants gisements hydroliens dans le monde. Théoriquement, les courants du Raz Blanchard peuvent produire 5,1 Gigawatts, l’équivalent de plusieurs centrales nucléaires. Où en sont les projets dans…

2 commentaires

[La distance la plus courte d’un point à l’autre n’est pas la ligne droite]

La distance la plus courte entre deux points est toujours une ligne droite dans la géométrie euclidienne, qui est la géométrie qui est habituellement apprise à l’école, où les figures sont bidimensionnelles et représentées sur une surface plane comme une feuille de cahier. A la surface de la Terre, en revanche, la distance la plus courte est une courbe appelée géodésique. C’est parce que notre planète n’est pas plate ! Ainsi, c'est la géométrie riemannienne qui s'applique, tel que le font les planificateurs de vol pour tracer les itinéraires des aéronefs afin d’économiser du temps et du carburant. Partons de Cherbourg-en-Cotentin (Latitude : 49°38′23″ Nord ; Longitude : 1°36′58″ Ouest) et choisissons une destination à même latitude: Vancouver (Latitude : 49°14′58″ Nord ; Longitude : 123°07′09″ Ouest) fait office de bonne candidate. Le trajet s’effectue sur une sphère, la Terre, dont le rayon mesure 6371 km. Le rayon du 49e…

0 commentaire

[Sophie Germain, pionnière des mathématiques]

A l’occasion de la sortie de la BD “Les Audaces de Sophie Germain” ce 16 avril 2021, découvrez cette scientifique singulière qui s’est faite passer pour un homme pour accéder au monde très fermé des mathématiques.  A la fin du XVIIIe siècle, Sophie Germain (1776-1831) intègre la célèbre école Polytechnique sous le faux nom d’Antoine Auguste Le Blanc. Celui-ci lui permet de débuter une correspondance avec le célèbre mathématicien Joseph-Louis Lagrange. Impressionné par les écrits qu’il reçoit, il demande à la rencontrer et découvre alors la véritable identité de la scientifique, qu'il décide de prendre sous son aile. Sophie Germain dédie alors le reste de sa vie aux mathématiques. En 1814, le mathématicien Siméon Denis Poisson tente de s’attribuer ses travaux (effet Matilda). Elle est néanmoins la première femme à remporter un prix de l’Académie des Sciences, en 1816, lequel récompense ses recherches pour démontrer le théorème de Fermat. Elle…

0 commentaire

[Semaine des Mathématiques – Médaille Fields]

Pour clore cette semaine des mathématiques, zoom sur la médaille Fields! Imaginée en 1924 par le mathématicien canadien John Fields, cette distinction est décernée tous les quatre ans à l’occasion du grand Congrès international des mathématiques à 2, 3 ou 4 mathématiciens vivants (de moins de 40 ans) dont les travaux marqueront la discipline. Bien qu’elle soit souvent considérée comme un équivalent mathématique des prix Nobel, son ambition est d’encourager les jeunes chercheurs à poursuivre leurs travaux de recherche, d’où l’âge assez jeune des lauréats. Décernée pour la première fois en 1936, après la mort de son initiateur, elle a récompensé 60 lauréats à ce jour ; la France est la 2ème nation la plus récompensée avec un palmarès de 13 médailles, derrière les Etats-Unis qui en comptent une de plus. En revanche, une seule femme a reçu cette distinction : Il s’agit de l’Iranienne Maryam Mirzakhani, en 2014, dont…

0 commentaire

[Semaine des Mathématiques – Sangaku]

Les sangakus - tablettes mathématiques japonaises - sont des panneaux mathématiques que l’on peut découvrir à l’entrée de sanctuaires au Japon. Il en existe encore plus de 800 exemplaires ainsi répartis dans le pays du Soleil levant. Ceux-ci sont des compositions de plusieurs formes géométriques associées à un problème (résolu sur le même panneau). Voici un exemple de Sangaku: Vous trouverez la réponse ici. En cette semaine des mathématiques, nous vous proposons de vous pencher à votre tour sur une petite énigme, dont une solution vous sera donnée mercredi! Montrer que les rayons des cercles de l'image suivante vérifient 1/√(Rpetit) = 1/√(Rmoyen) + 1/√(Rgrand) : Voir la solution ! Pour en savoir plus:> https://fr.wikipedia.org/wiki/Sangaku> Un livre de chevet pour les matheux: Sangaku: Le mystère des énigmes géométriques japonaises, de Géry Huvent

2 commentaires

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger