[Catastrophe grands brûlés : une prise en charge multidisciplinaire]

A l’aube des commémorations du 80e anniversaire du débarquement et de l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, Cherbourg a accueilli ce mercredi 22 mai 2024 un exercice inédit de traitement d’une catastrophe causant de très nombreux grands brûlés. Cet exercice sans précédent reposait sur le scénario d’un incendie de car-ferry impossible à maîtriser au large des côtes, provoquant de nombreuses victimes. Or en France, le soin des grands brûlés, qui requiert des moyens d’intervention très lourds, est limité à 25 lits. Pourtant, chaque année près de 400 000 personnes se brûlent en France, le plus souvent accidentellement. Pour près de 9 000 d’entre elles, la brûlure est grave. Une hospitalisation s’impose alors, relevant de soins complexes qui durent parfois plusieurs années. A noter que près de la moitié des brûlés ont moins de 16 ans et la tranche d’âge ente 0 et 6 ans est la plus menacée. La…

0 commentaire

[L’origine des aurores boréales]

Des aurores boréales ont été observables en France, et en particulier dans le Cotentin ces derniers jours. Mais alors comment ce phénomène se produit-il et comment être sûr de ne pas en rater les prochaines manifestations ? Une aurore boréale se forme lorsque des particules chargées émises par le Soleil, appelées le vent solaire, interagissent avec le champ magnétique de la planète. Ces particules sont principalement des électrons et des protons. Lorsqu'elles entrent en contact avec le champ magnétique terrestre, elles sont dirigées vers les pôles nord et sud. Ensuite, ces particules chargées entrent en collision avec les atomes et les molécules dans la haute atmosphère de la Terre, principalement composée de gaz comme l'oxygène et l'azote. Lors de ces collisions, les particules chargées transfèrent leur énergie aux atomes de gaz, les excitant. Lorsque les atomes excités retombent à leur état d'origine, ils émettent de la lumière sous forme de photons.…

0 commentaire

[Comment les moustiques ont-ils fait pour envahir toute la planète ?]

Les moustiques sont de retour sous nos latitudes ! D’origines bien antérieures à l’homme moderne, les moustiques sont des animaux très anciens. Les fossiles et les études moléculaires s'accordent pour dater leur apparition sur terre à plus de 220 millions d'années. À l'époque, les parties émergées du globe forment un continent unique, la Pangée. La dérive des continents n'a pas encore commencé que les ancêtres des moustiques que l'on connaît aujourd'hui se multipliaient déjà et explorent tous les recoins de leur environnement susceptibles de fournir l'écrin humide dont leurs larves ont besoin pour se développer. En effet, tous les moustiques se développent d'abord dans l'eau, leurs stades larvaires étant strictement aquatiques, bien qu'incapables de respirer sous l'eau. Au cours de leur longue histoire évolutive, les moustiques ont développé différentes stratégies pour exploiter la plupart des milieux aquatiques que la nature offre (mares, rivières, flaques, etc.). Certains affectionnent particulièrement les trous d'arbres…

0 commentaire

[Propulsion sous-marine par détonation de plasma induite par laser de fibres]

Grâce à la supercavitation et des propulseurs laser de nouvelle génération, les sous-marins du futur seront plus rapides et encore plus furtifs. Ils pourraient atteindre la vitesse du son sans même émettre le moindre bruit ! La nouvelle technologie de propulseurs laser, qui pourrait équiper les sous-marins de la future génération, peut générer une poussée de 70 kN, ce qui correspond à la force d'un moteur à réaction. Ainsi, la particularité de la technologie développée par l'équipe de Ge Yang, professeur associé à l'école d'ingénierie mécanique et électronique de Harbin (nord-est de la Chine) est qu'elle ne se contente pas de pousser un engin dans une direction. Elle crée un environnement favorable pour atteindre une vitesse élevée La coque des sous-marins est recouverte d'un revêtement en fibre optique parcouru par une puissance de 2 MW. De son nom complet "propulsion sous-marine par détonation de plasma induite par laser de fibres", elle…

0 commentaire

[La vaccination, un enjeu majeur pour protéger la santé des populations]

La semaine européenne de la vaccination se déroulait cette semaine, du 22 au 28 avril 2024. La vaccination est un moyen de prévention précieux qui contribue, partout dans le monde, à protéger des personnes de tous les âges contre des maladies infectieuses potentiellement graves, voire mortelles. Selon l’OMS, 2 à 3 millions de vies sont sauvées chaque année grâce à cet acte simple de prévention. Le Baromètre Santé, qui établit cet indicateur, montre une stabilisation de l’adhésion à la vaccination à un niveau élevé : 84 % des personnes interrogées en France hexagonale déclarent être favorables à la vaccination en général, avec une tendance à la hausse de la proportion de personnes très favorables à la vaccination par rapport à 2022. L’adhésion vaccinale reste en revanche moins élevée chez les personnes disposant des diplômes ou des revenus les plus faibles, et a tendance à diminuer chez les personnes âgées, en…

0 commentaire

[De la maîtrise du feu à la flamme olympique]

A 101 jours de la cérémonie d'ouverture des JO de Paris, organisés du 26 juillet au 11 août, la mythique flamme olympique a été rallumée, mardi 16 avril 2024, sur le site antique d'Olympie, en Grèce, lors d'une cérémonie traditionnelle devant un parterre d'officiels. Suivez notre direct. L'histoire de l'émergence et de la maîtrise du feu remonte à des centaines de milliers d'années. Il est difficile de déterminer avec précision quand et comment l'humanité a découvert le feu, mais les preuves archéologiques suggèrent que nos ancêtres ont commencé à utiliser le feu il y a environ 1,5 million d'années. Au début, les humains préhistoriques ont probablement découvert le feu de manière accidentelle en observant des phénomènes naturels tels que les éclairs frappant des arbres ou des éruptions volcaniques. Ils ont appris à entretenir le feu en le récupérant à partir de ces sources naturelles. Dès lors, la maîtrise du feu…

0 commentaire

[De la fabrication du cacao au chocolat]

La fabrication du cacao a une histoire qui remonte à plusieurs millénaires. Les civilisations anciennes d'Amérique centrale et du Sud, telles que les Aztèques et les Mayas, sont parmi les premières à avoir cultivé et utilisé le cacao. Ces civilisations utilisaient les fèves de cacao pour préparer une boisson cacaotée, souvent aromatisée avec des épices et des herbes. L'utilisation du cacao remonte à environ 1900 av. J.-C. en Amérique centrale, tandis que les Mayas et les Aztèques l'ont utilisé intensivement aux alentours de 600-900 après J.-C. Les Aztèques, en particulier, utilisaient le cacao comme monnaie et le considéraient également comme un aliment sacré. Les Européens, eux, ont découvert le cacao lors de la colonisation des Amériques au XVIe siècle. À partir de là, le cacao a été introduit en Europe et a gagné en popularité, surtout après l'ajout de sucre pour adoucir son goût amer. La fabrication du cacao commence…

0 commentaire

[Michel Talagrand, prix Abel 2024]

L’Académie norvégienne des sciences et des lettres a décidé d’attribuer le prix Abel 2024 au Français Michel Talagrand, qui a effectué sa carrière de chercheur au CNRS. L’équivalent du prix Nobel des mathématiques lui est décerné « pour ses contributions révolutionnaires à la théorie des probabilités et à l’analyse fonctionnelle, avec des applications remarquables en physique mathématique et en statistique ». Souvent perçu comme le prix Nobel des mathématiciens, le prix Abel récompense l’œuvre d’un mathématicien dans son ensemble – la médaille Fields est quant à elle décernée tous les quatre ans et réservée à des mathématiciens âgés de moins de 40 ans. Michel Talagrand est ainsi distingué pour ses travaux en théorie des probabilités et processus aléatoires. Depuis ses origines, la théorie des probabilités a été motivée par des problèmes provenant des jeux de hasard ou de l’évaluation des risques. Le fil conducteur des découvertes révolutionnaires de Michel Talagrand…

0 commentaire

[Quand les toiles d’araignées capturent de l’ADN environnemental]

Telle une empreinte que l’on laisse derrière soi, dans le sol, l’eau ou l’air, l’ADN environnemental permet de suivre l’état de la biodiversité. Une nouvelle étude dévoile une méthode innovante pour capter ces traces : les piéger dans des toiles d’araignées. Dans un contexte de sixième extinction de masse, estimer quelles espèces se côtoient est essentiel : les espèces disparaissent à une vitesse vertigineuse et nous manquons de moyens pour le quantifier. Mener cet inventaire est crucial, mais laborieux s’il s’agit de référencer chaque espèce “à la main” – cela demande plusieurs jours pour un seul espace et n’est jamais totalement exhaustif ! Aussi, une méthode prometteuse se développe depuis quelques années pour scanner rapidement l’état de la biodiversité à un instant donné, c’est l’ADN environnemental. L’ADN environnemental provient de quelques-unes de nos cellules que nous laissons après avoir posé la main sur un objet, de notre respiration ou notre transpiration,…

0 commentaire

[Le qubit volant, ingrédient de l’ordinateur quantique]

Un qubit utilise les phénomènes quantiques de superposition pour obtenir une combinaison linéaire de deux états. Là où un bit binaire classique ne peut représenter que deux états possible, tels que 0 ou 1, le qubit en compte en théorie une infinité ! Une collaboration de chercheurs a franchi une étape importante en contrôlant pour la première fois une superposition quantique de qubits volants électroniques. Un qubit volant est un bit quantique non localisé, pouvant être manipulé pendant sa propagation. Ces travaux marquent une avancée importante vers la génération à la demande de paires quantiques intriquées, exigence requise pour connecter des ordinateurs quantiques distants. Le principe d'un qubit porté par un substrat solide, tels qu'un qubit supraconducteur ou un point quantique semi-conducteur, repose sur un système fixe et localisé à deux niveaux. À l'opposé, les qubits "volants" portés par une onde électronique qui se propage, offrent l'avantage de pouvoir être…

0 commentaire

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger