[Halloween depuis ses origines]

Et non, « l’Halloween » n’est pas la fête de la citrouille, originaire des Etats-Unis et dont on profite pour se déguiser de sorte à effrayer ses proches et quémander blagues ou sucreries. Bien avant que la citrouille ne devienne la principale décoration d’Halloween, les gens dans les îles britanniques sculptaient des visages effrayants dans des navets et les plaçaient devant leurs portes pour épouvanter les esprits maléfiques. Cette pratique vient d'un conte dans lequel un homme appelé Jack est condamné, pour avoir essayé de tromper le diable, à errer sur terre avec seulement un charbon ardent à l'intérieur d'un navet évidé pour éclairer son chemin. Car oui, le folklore d’Halloween est celtique et européen avant d’avoir été est introduit aux États-Unis et au Canada après l'arrivée massive d'émigrants irlandais et écossais, dont deux millions ont été poussés à l’exil par la Grande famine de 1845. Elle y gagne en popularité à…

0 commentaire

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger