[Le réchauffement climatique, une réalité aussi à l’échelle de la Normandie]

Le GIEC normand, constitué d’experts régionaux (scientifiques et spécialistes) sur les différentes thématiques liées au climat et à son évolution, a pour but de traduire les prévisions du IPCC/GIEC international pour le territoire et de faire la synthèse des travaux scientifiques locaux existants sur ce sujet. Il a pour mission de régionaliser les connaissances scientifiques et techniques, de les diffuser auprès des acteurs régionaux et de la population pour que chacun puisse anticiper les changements climatiques et engager les actions nécessaires pour s’y adapter ou les atténuer.  Les travaux menés par le cadre GIEC normand montrent clairement que le changement climatique est aussi une réalité en Normandie. Il se marque par: une augmentation de la température entre +1 °C et +2 °C depuis 1970 sur toutes les stations météorologiques normandes,une augmentation du nombre de jour de chaleur,une diminution du nombre de jour de gel, de neige et de brouillard. Les…

0 commentaire

[La mémoire au Centre de stockage de la Manche de l’Andra]

L’Agence Nationale pour la gestion des Déchets Radioactifs (ANDRA) est un établissement public à caractère industriel et commercial placé sous la tutelle des ministères en charge de l’Energie, de l’Environnement et de la Recherche. Elle emploie près de 700 salariés, répartis sur cinq sites : Le siège social à Châtenay-Malabry (92)Les deux centres industriels de l’ANDRA dans l’Aube (10) : Le centre de stockage de l’Aube (CSA) et le Centre industriel de regroupement, d’entreposage et de stockage (Cires)Le centre de Stockage de la Manche (CSM) à Digulleville, Commune de La Hague (50)Le centre de Meuse / Haute-Marne (CMHM) comprenant le Laboratoire de recherche souterrain et l’écothèque à Bure (55) et l’Espace technologique à Saudron (52) Le CSM, premier centre industriel français de stockage Implanté sur Digulleville, commune de La Hague, le Centre de stockage de la Manche est le premier centre industriel français de stockage en surface de déchets faiblement et moyennement…

0 commentaire

[Une équipe cherbourgeoise à la pointe des recherches sur les hydroliennes]

Qu’est-ce qu’une hydrolienne ? Une hydrolienne permet de produire de l’électricité renouvelable à partir des courants marins ou fluviaux. Elle fonctionne selon le même principe qu’une éolienne mais le fait de l’immerger présente plusieurs avantages : la marée étant prévisible, il est possible de connaître à l’avance la production, ce qui facilite l’insertion de l’électricité sur le réseau ;l’impact visuel est nul étant donné que l’hydrolienne est immergée ;la densité de l’eau étant environ 800 fois plus élevée que celle de l’air, il est possible de produire beaucoup d’électricité (1 à 2 Mégawatts) avec un dispositif assez compact (10 à 20 m de diamètre). Le Raz Blanchard est un site exceptionnel car les courants atteignent 5 m/s lors des marées de vives eaux. C’est l’un des plus importants gisements hydroliens dans le monde. Théoriquement, les courants du Raz Blanchard peuvent produire 5,1 Gigawatts, l’équivalent de plusieurs centrales nucléaires. Où en sont les projets dans…

2 commentaires

[L’Antarctique, laboratoire de glace]

En Antarctique, continent de glace, la nature et la science ont priorité. Depuis plus de 60 ans, avec le Traité sur l’Antarctique, il est en effet réservé aux seules activités pacifiques. Et depuis 30 ans, le protocole de Madrid interdit l’exploitation des ressources minérales de ces terres gelées à des fins autres que scientifiques. Au cœur de nombreuses recherches, ce continent est d’une importance capitale pour la science que ce soit pour étudier les espèces qui y vivent, l’impact du changement climatique sur les glaces ou encore pour mieux comprendre notre planète depuis ce laboratoire naturel. A travers une vidéo publiée récemment, le CNRS présente un aperçu des recherches menées sur le continent blanc:> https://lejournal.cnrs.fr/videos/lantarctique-laboratoire-de-glace

0 commentaire

[La distance la plus courte d’un point à l’autre n’est pas la ligne droite]

La distance la plus courte entre deux points est toujours une ligne droite dans la géométrie euclidienne, qui est la géométrie qui est habituellement apprise à l’école, où les figures sont bidimensionnelles et représentées sur une surface plane comme une feuille de cahier. A la surface de la Terre, en revanche, la distance la plus courte est une courbe appelée géodésique. C’est parce que notre planète n’est pas plate ! Ainsi, c'est la géométrie riemannienne qui s'applique, tel que le font les planificateurs de vol pour tracer les itinéraires des aéronefs afin d’économiser du temps et du carburant. Partons de Cherbourg-en-Cotentin (Latitude : 49°38′23″ Nord ; Longitude : 1°36′58″ Ouest) et choisissons une destination à même latitude: Vancouver (Latitude : 49°14′58″ Nord ; Longitude : 123°07′09″ Ouest) fait office de bonne candidate. Le trajet s’effectue sur une sphère, la Terre, dont le rayon mesure 6371 km. Le rayon du 49e…

0 commentaire

[Eclipse solaire observable dans le Cotentin jeudi 10/06 midi]

Le jeudi 10 juin prochain se déroulera une éclipse partielle de Soleil. Dans le Cotentin, 28 % du Soleil seront occultés par la lune. Le « premier contact » (quand la lune commence à masquer notre étoile) se déroulera à 11h05 et c’est vers 12h05 que la lune occultera le Soleil au maximum. Puis, de midi à 13h15, la lune redécouvrira progressivement notre étoile. La Lune aura un diamètre apparent inférieur à celui du Soleil. Elle ne masquera donc pas totalement le Soleil et notre étoile restera partiellement visible « autour » de la Lune sous la forme d’un anneau. D’où le terme d’éclipse annulaire » pour désigner ce type de phénomène astronomique. Une éclipse de Soleil se déroule nécessairement à la Nouvelle Lune, lorsque notre satellite se trouve entre le Soleil et l’observateur situé sur Terre. Il n’y a pas éclipse à chaque Nouvelle Lune parce que le Soleil,…

0 commentaire

[COP21 et suivantes : quels bilans pour la transition énergétique ?]

WiN Normandie vous invite ! Webconférence animée par le professeur Jacques FOOSCOP21 et suivantes : quels bilans pour la transition énergétique ? Jeudi 10 juin 2021 18h00 Pour ce qui concerne l’énergie, deux événements importants ont marqué l’année 2015 dans notre pays. Le premier, d’objectif national, est le vote de la Loi sur la transition énergétique. Le second, s’est déroulé dans notre pays mais avait un rayonnement international sans précédent, à la hauteur des enjeux mondiaux : la COP 21. L’énergie est indispensable à la vie et au développement économique. Les sources d’énergie sont nombreuses et variées mais, comme beaucoup de processus industriels, revêtent des avantages et des inconvénients. Or le problème du réchauffement climatique et son impact sur l’environnement s’est invité au débat énergétique. Les sources d’énergies les plus utilisées depuis 150 ans sont émettrices de gaz à effet de serre : GES (émissions qu’il convient d’éviter ou du moins de diminuer…

0 commentaire

[Journée de la Terre, mais sèche]

Le 22 avril depuis 51 ans c’est la Journée de la Terre. Une journée, aujourd’hui reconnue par l’ONU et les autres organisations internationales, qui pour sa première édition en 1970 mobilisa 20 millions de personnes dans les rues des Etats-Unis. Oui, Journée de la Terre et le premier mai comme Fête du travail nous viennent de mouvements sociaux d’outre-Atlantique - nous ne sommes pas toujours les champions de la protestation. Alors que le projet très discuté de “loi climat” a pris le chemin de la navette parlementaire, nous souhaitons évoquer la Journée de la terre, avec un “t” minuscule. Une Journée de la terre sèche plus exactement. Le manque d’eau ? En Normandie ? Territoire avec une ville connue pour ses parapluies, son climat océanique doux en hiver, doux en été, où les vaches des publicités paissent une herbe vert tendre et grasse. L’imaginaire des Français.es est débordant quand il…

0 commentaire

[De retour sur l’ISS, Thomas Pesquet étudiera les blobs]

👨‍🚀🎖 L’Agence Spatiale Européenne (ESA) l’a annoncé le 16 mars, le normand Thomas Pesquet s’envolera le mois prochain pour une nouvelle mission de 200 jours sur la Station Spatiale Internationale (ISS), dont il sera par ailleurs le premier Français commandant de bord. 🧫 Il y consacrera une partie de ses travaux à l’étude des blobs. Ces organismes, ni animaux, ni végétaux, ni champignons sont constitués d’une unique cellule, mais suffisamment grande pour l’observer à l'œil nu. Ils présentent d’autres particularités étonnantes, telles que le fait de montrer des signes d’intelligence, bien que dépourvus d’organes, donc de cerveau, ou être théoriquement immortels… 🤯 Les blobs se répandent facilement sur les surfaces et leur évolution dans l’espace, où ils ne sont pas soumis à la gravité, est sujette à éveiller notre curiosité ! 📣 Enseignant-e-s, scolaires, ne manquez pas l’occasion de reproduire l’expérience de Thomas Pesquet dans votre classe, des kits sont…

0 commentaire

[Réveil de l’Etna, plus haut volcan actif d’Europe, le 16/02/2021]

🌋 Culminant à 3330 mètres d'altitude et situé en Sicile (Italie), l’Etna est le plus haut volcan actif d'Europe et l'un des plus actifs du monde avec près de 80 éruptions au cours du XXe siècle. 🔥 L'Etna alterne les éruptions effusives (ce qui le classe parmi les volcans rouges émettant des laves très fluides, qui donnent, en refroidissant, des trachy-basaltes) et les manifestations explosives, toujours très impressionnantes et particulièrement photogéniques... 🔄 Cette alternance, il la doit à une structure interne complexe induite par ses différentes phases de formation. Les éruptions effusives se déroulent généralement à partir de fissures éruptives ouvertes sur les flancs de la montagne ; elles sont toutefois moins fréquentes que les manifestations explosives qui se déroulent quant à elles dans les quatre cratères sommitaux de l'Etna. 👩‍⚕️ L’Etna représente en cela un laboratoire scientifique terrestre naturel sur les aires volcaniques et son activité intense est observée…

0 commentaire

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger